Collectif de  musiciens férus de musiques de danses  se retrouvent au beau milieu d’un village des Antilles pour nous raconter  les joies et les peines de Fany et Amélia.

Un concert fait de standards , comptines, chansons antillaises en langue française et créole.

Un projet pédagogique basé sur la découverte  d’une culture, de ses traditions , de sa musique et de ses rythmiques.

Une histoire

Aidje3.jpg

Delphine Reynaud

Hautbois, Chant

Elle obtient un premier prix de la ville de Paris et du Conservatoire National de Région de Cergy-Pontoise.

Elle participe à de nombreux projets artistiques et pédagogiques, au sein de diverses formations, allant de la musique classique aux musiques du monde en passant par le jazz.

Elle travaille également transcriptions et arrangements dédiés à de petits ensembles de musique.

Depuis six ans, elle se consacre à un projet sur les musiques caraïbéennes mélangeant enfants et adultes, musiciens avertis et débutants. Cette idée est constituée sur le principe d’un fonctionnement et d’un échange  basé autour des élèves, des amateurs encadrés par des professionnels.

Titulaire du diplôme d’état, elle est actuellement professeur au CRR de Créteil et au CRI de Palaiseau.

Nicolas Cambon

Trompette, soubassophone

Après des études au Conservatoire Nationale de Région de Paris où il obtient un 1er prix et de nombreux stages sous la direction de Pierre Thibaud, il se consacre à l’étude de l’harmonie jazz et des répertoires musicaux les plus divers au sein de plusieurs formations.

S’intéressant  aux différents arts , il participe à des projets théâtraux tels que l’histoire du soldat de Stravinsky.

Il enseigne également au sein de diverses écoles de musique.

Jean-Luc Chamroux


Accordéon

Petit fils et fils d’accordéoniste il apprend l’accordéon dès l’âge de 6 ans en compagnie de son père. Son jeu favori consiste à rejouer d’oreille les chansons qui passent sur l’électrophone familial (chansons corses, italiennes, musiques de films etc.) Fait un court passage au conservatoire de Ris-Orangis dans l’Essonnes ou il apprend le solfège. Débute des études d’art graphique.

À 19 ans au Beaux-Arts de Paris, il rencontre Benjamin Charavner (guitariste). Ils créent ensemble «Soir de Dispute» un groupe de swing musette qui écumera les bars Parisiens fera danser dans des mariages jusqu’à la fin du siècle dernier.

Aidje Tafial

Batterie, objets sonores, composition

Etudes d'architecture, cours de batterie avec Alain Dautricourt. Carrière internationale avec le groupe tzigane yiddishLes Yeux Noirs. Joue aussi avecMatthieu Chedid, Quinte et Sens. Ciné Concert en solo, en groupe et compositions. Théâtre en un duo avec Fabienne Luchetti sur un texte de Claudine Galea,« L'amour d'une femme ».

Répertoire

Biguines, valses, mazurkas, quadrilles, compositions

Concert :45 min/ 1h 30

Bal: 1h30 /2h30